Jour de solidarité des communautés francophones et acadiennes Cri du cœur de La FFT

Dernière mise à jour : avr. 21

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, 1er décembre 2020 – La Fédération franco-ténoise (FFT) se joint à l’ensemble des communautés francophones et acadiennes du pays pour lancer un cri du cœur à l’occasion d’une journée de solidarité nationale. Au terme d’une année qui a mis en évidence plus que jamais la vulnérabilité du français au pays, nous demandons que le gouvernement fédéral confirme un échéancier pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles.

« Des actions structurantes sont nécessaires autrement nous devons constamment renouveler nos stratégies. Nous avons besoin d’une Loi sur les langues officielles moderne et adaptée à la réalité. L’absence de cadre législatif fédéral adéquat a de graves conséquences sur le développement de nos communautés. », a affirmé le représentant des Territoires du Nord-Ouest, administrateur sur le conseil d’administration de La Fédération des communauté francophones et Acadienne du Canada et VP de la Fédération Franco-Ténoise, Etienne Croteau.

La Fédération franco-ténoise est très inquiète qu’à 10 jours de la fin des travaux parlementaires avant les fêtes, le gouvernement n’ait toujours donné aucun signe de quand il compte déposer un projet de loi pour moderniser la Loi sur les langues officielles. La Fédération franco-ténoise et les membres de sa communauté craignent qu’un projet de loi déposé trop tardivement ne puisse être adopté avant les prochaines élections.

Dans le discours du Trône, en septembre 2020, ce fût très claire : « 51 ans après l’adoption de la Loi sur les langues officielles, le gouvernement s’engage notamment à renforcer cette loi en tenant compte de la réalité particulière du français. »

« Il est important et stratégique de déposer le projet de loi avant le 11 décembre 2020 afin de ne pas risqué d’engendré un retard qui n’est plus envisageable vue la situation extrêmement fragile du français au Pays », a affirmé Etienne Croteau.

Les communautés souhaitent une Loi modernisée qui, notamment, établirait une autorité centrale chargée de voir au respect des obligations linguistiques dans tout l’appareil fédéral et éviterait les dérapages en matière de communications bilingues en situation d’urgence qu’on a vu dans les premiers mois de la crise de la COVID-19. Une Loi qui engagerait le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires à des efforts accrus de protection du français à la grandeur du pays. Elle éliminerait les obstacles à l’apprentissage du français langue seconde. Une Loi qui créerait un tribunal des langues officielles afin que les citoyens et les citoyennes puissent facilement et rapidement obtenir justice pour des manquements à la Loi.

La Fédération franco-ténoise encourage les citoyens et les citoyennes à visiter le site noslanguesofficielles.ca pour écrire à leur député ou députée et leur demander d’agir maintenant pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles.

La Fédération franco-ténoise, en collaboration avec ses membres et ses partenaires, a pour mission de promouvoir, encourager, et défendre les intérêts politiques, communautaires, sociaux, culturels et économiques Franco-Ténois afin d’accroître la vitalité de la francophonie des Territoires du NordOuest (TNO).

- 30 –

Renseignements :

Andréanne Simard, agente aux communications de la FFT

581-998-6868

communicationsfft@franco-nord.com


Francophone and Acadian Minority Communities Unite in Day of Solidarity La Fédération-franco-ténoise

Media Release For Immediate Release Yellowknife, Northwest Territories December 1, 2020 – La Fédération franco-ténoise is joining Francophone and Acadian minority communities nationwide, today, in an urgent plea on a national day of Francophone solidarity. In the closing weeks of a year which has shown more than ever the erosion of the status of French, we are asking the federal government to confirm a timetable for modernizing the Official Languages Act. ‘’ Structuring actions are necessary. We need a modern Official Languages Act that is adapted to reality. The lack of a Federal adapted legislative framework have serious consequences on the development of our communities." Said the representant from the Northwest Territories who is member of the board of La Fédération des communauté francophones et Acadienne du Canada and Vice President of La Fédération Franco-Ténoise. La Fédération franco-ténoise finds it very worrisome that 10 days before Parliament ajourns for the Holidays, the government has given no indication on when it intends to introduce a bill to modernize the Official Languages Act. La Fédération franco-ténoise fears that a bill introduced too late may not be adopted before next election. In the last Federal Government Throne Speech, it was clearly stated that: " after 51 years the Official Language Act needs to be reinforced and to respect the different realities of the francophones across the country". "It is important and strategic to table the bill before December 11, 2020 to avoid causing a delay that is no longer possible given the extremely fragile situation of the French in the country", said Etienne Croteau.». Francophone and Acadian communities want a modernized Act which, among other things, would designate a central authority responsible for overseeing implementation of language obligations throughout the federal government. This would ensure that failures to communicate in both official languages in an emergency situation, such as the COVID-19 crisis, don’t happen again. A modernized Act would also commit the federal government, as well as provinces and territories, to increased efforts in terms of protection and promotion of French. It would eliminate obstacles to French second-language education, and create an official languages tribunal so that citizens can easily and quickly obtain redress for violations of the Act. La Fédération franco-ténoise is encouraging citizens to visit ourofficiallanguages.ca and write to their MP to demand immediate action for the modernization of the Official Languages Act. The mandate of the FFT, in collaboration with its members and partners, aims to promote, encourage and defend the political, community, social, cultural and economic interests of the Franco-Ténois in order to increase the vitality of the Francophonie in the Northwest Territories. - 30 – Sources : Andréanne Simard, agente aux communications de la FFT 581-998-6868 communicationsfft@franco-nord.com

7 vues0 commentaire